Archives pour la catégorie Technique

Alors, elle vient cette v4 ?

360 000 lignes de code, 5 développeurs, 1 an de travail… voici la v4 ramenée à quelques chiffres.

Parfois on est tellement la tête dans le guidon et on a tellement envie de la voir en ligne cette v4 que l’on en vient à oublier qu’Audiofanzine c’est aussi plus de 70 000 visiteurs uniques et 700 000 pages vues chaque jour ! Voir évoluer un site avec 5 visiteurs simultanés ou 2500, c’est pas la même chose et je peux vous dire que le matos derrière le site en question ne répond pas de la même manière dans l’une ou l’autre des situations !

Le matos, il en a de l’importance d’ailleurs… car même si la loi de Moore est désormais obsolète, un serveur avec 2 processeurs dernière génération de 4 coeurs chacun ne répond pas non plus comme le processeur que l’on avait sur nos bécanes il y a 4 ans…

Le nouvel Audiofanzine utilise les dernières technologies du web, et ça aussi ça a un coût. Le code est aujourd’hui plus propre, plus souple, plus ouvert aux évolutions, mais également plus lourd. Les aficionados du binaire vous diront comme moi que la programmation objet demande plus de ressources que la procédurale. Et je ne vous parle pas de l’utilisation d’un framework comme celui de Zend qui est extrêmement puissant mais aussi (donc ?) très lourd.

Bref, que s’est-il passé ces dernières semaines ? Et bien beaucoup beaucoup beaucoup d’optimisations et des corrections de bugs dans tous les sens (je vous rassure on a beau faire des efforts, on vous en laisse quelques uns, des bugs). A force d’acharnement on a déjà multiplié par 10 le nombre de requêtes simultanées supportées par le nouvel Audiofanzine, et on va pas s’arrêter là car on veut que ce soit plus rapide, plus stable… bref, mieux qu’avant.

Alors vous ne nous en voudrez pas de faire durer le suspens, mais c’est pour la bonne cause, et au bout d’un an de travail… on est plus à quelques jours près…

Un code neuf, pour repartir de plus belle…

Si cela fait un moment que l’on vous rabâche que la solution à tous (?) nos problèmes réside en deux lettres (oui, d’accord, une lettre et un chiffre), ce n’est pas pour rien.

Je n’irai pas jusqu’à dire comme certains que le code d’Audiofanzine v3 est vivant, mais après ces quelques années d’utilisation, après que différents programmeurs aux techniques et conventions différentes l’ont massacré à tour de rôle (j’en fais partie), après les ajouts, modifications, suppressions de certaines parties du code, donc, (désolé Fred), après l’ajout d’un certain nombre de nouvelles fonctionnalités de manière plus ou moins propre (c’est selon l’état d’esprit du développeur du moment, entendez par là le taux de pizza et de coca dans le sang), après l’ajout du support des langues (en.audiofanzine.com), et enfin après quelques crashs serveurs (j’en ai connu deux gros), vous comprendrez pourquoi parfois les pages sont blanches…

Ajoutez là-dessus l’évolution du web (le web 2.0) et surtout l’évolution des langages de programmation et des techniques de développement… et vous comprendrez l’intérêt de faire cette migration.

D’un génie nocturne, développant Audiofanzine dans son salon à ses heures perdues, nous sommes désormais passés à une petite équipe de 5 développeurs qui s’acharne depuis près d’un an à vous concocter cette v4 que nous n’espérions plus. La manière de travailler n’est plus la même, les techniques de programmation ont changé, les outils utilisés ont changé, nous nous sommes professionalisés.

Pour les teckos, voici quelques mots clés définissant la v4 : PHP5, programmation orientée objet, Zend Framework, frameworks JavaScript (Dojo), subversion, Eclipse…

Alors non ce ne sera pas parfait, je pense que nous allons passer quelques nuits blanches durant les prochaines semaines… Non, l’accouchement ne se fera pas sans douleur… mais au moins on l’aura fait et on pourra (enfin!) repartir sur de nouvelles bases et continuer (recommencer?) à faire vivre et évoluer ce site que nous aimons tous.

Premier quartier de mandarine…

Si les AFiens ne connaissent d’AF que la partie émergée de l’Iceberg, le site n’en propose pas moins des outils maison, ce que les techos ont coutume d’appeler le backoffice. De fait, il y a un backoffice pour tout : gérer les publications, la base de données, les forums, etc. au point que les outils qui sont derrière AF sont une très grosse part du développement de cette V4 (la plus grosse?). Tout ça pour dire qu’en parallèle de la réécriture du site ‘Front Office’ que les AFiens utilisent, ces outils doivent aussi être développés, débuggés, etc.

Où en est on là-dedans? Eh bien je viens de rendre à Psycom les specifications fonctionnelles de l’outil de gestion de produits qui tirera parti des nouveautés de la base de  données V4. Pour la petite histoire, il s’appelle ‘Mandarine’, en référence à Pamplemousse, notre outil de gestion d’arborescence. Pourquoi Pamplemousse? Parce que Sat, le développeur qui l’avait conçu, avait opté pour des couleurs pour le moins… originales : jaune, orange, rose, etc. Du coup, j’ai perdu environ 3/10 à chaque oeil en l’utilisant durablement, et Sat n’a plus jamais choisi les couleurs d’une interface…